Faire de l’exercice

Maintenir une activité physique régulière est un élément central de Feel+, et ce volet s’articule autour de JAMES®. Ce programme d’exercices comporte plusieurs catégories jogging et marcheabdominaux, musculation (entraînement avec poids) et exercices pour améliorer votre souplesse générale. Le programme résulte d’années de pratique et a été adapté aux capacités physiques et à l’âge des patients atteints du cancer de la prostate. 

Que vous soyez actif, sportif ou sédentaire, ce programme peut compléter les efforts que vous accomplissez par ailleurs ou vous permettre de retrouver une vitalité, un tonus et une souplesse qui faciliteront le reste de vos activités.

La régularité est la clé de voûte de l’édifice. Les résultats suivront rapidement, sans forcer. Outre un bien-être physique général, ils vous apporteront un surcroît d’énergie et même, probablement, un meilleur moral.

 

 

Le secret de la réussite

La clé du succès, c’est la régularité. Pour que vous retiriez des bénéfices du programme, il est indispensable d’effectuer vos exercices au moins 2 fois par semaine et de marcher pendant ½ heure au minimum 3 ou 4 fois par semaine. 

Les patients qui ont suivi ce programme donnent tous le même conseil : il faut programmer les séances, comme un rendez-vous avec votre forme que vous notez dans votre agenda ! C’est le meilleur moyen de ne pas « oublier » les séances et les balades ou de ne pas les reporter parce qu’on est un peu fatigué ou trop occupé.

Changer de mode de vie c’est aussi faire à vélo ce qu’on faisait en voiture, faire à pied ce qu’on faisait à vélo, etc. 

Le bon matériel

Pour la marche, offrez-vous une bonne paire de chaussures, pas nécessairement de randonnée: de bonnes chaussures de jogging suffisent. Demandez conseil à un professionnel. Certains magasins proposent d’analyser votre marche et votre posture avant de vous proposer chaussure à votre pied. Evitez pour marcher de porter des vêtements trop serrés et n’oubliez pas qu’on se réchauffe sous l’effort: vous devez pouvoir vous aérer sans tout enlever!

Le cardio-fréquencemètre est conseillé : cet appareil permet de connaître en permanence son rythme cardiaque et de savoir si l’on peut forcer un peu ou si l’on atteint ses limites. Il est préférable de s’en faire expliquer le  fonctionnement par un professionnel.

Pour les exercices, l’équipement est simple et son coût modique: un matelas de gymnastique (qu’on roule et range facilement) et de petits haltères: choisissez deux paires, de 2 à 4 kg. Privilégiez les vêtements amples et en coton, le choix ne manque pas! 

Au bon endroit

Comme l’équipement ou les vêtements, le choix du lieu propice contribue à « ritualiser » vos efforts. Quelques suggestions : choisissez une pièce calme, tempérée, où vous aurez la place d’effectuer vos mouvements sans vous soucier des meubles alentour. Si vous préférez faire de l’exercice en groupe ou dans une salle de sport, alors lisez nos astuces pour bien choisir sa salle de sport.

Certains patients veulent un peu d’intimité, d’autres aiment associer leurs proches au programme : n’hésitez pas à demander l’un ou l’autre. Musique ? Télé ? A vous de voir ce qui facilite ou affecte votre concentration. Regardez attentivement le descriptif des exercices pour corriger les petites mauvaises habitudes. Et gardez une bouteille d’eau à portée de main!

Ecouter son corps

Vous n’avez plus 20 ans : il est normal de plus être aussi performant ! Les exercices ne doivent en aucun cas être douloureux ou anormalement fatigants. Ne forcez jamais, habituez progressivement votre corps à un mode de vie plus actif. Si faire de l’exercice est nouveau pour vous, il est recommandé de commencer sous la supervision d’un kinésithérapeute ou d’un coach sportif. 

Si nous pouvons le faire, vous aussi!

« J’ai très vite ressenti du plaisir à suivre ce programme. Je cherchais depuis longtemps à pouvoir effectuer tout seul de bons gestes, de bons exercices. J’étais très content qu’on m’offre cette possibilité. Pas particulièrement sportif, j’ai trouvé qu’il y avait un vrai changement après 2, 3 semaines. »  Josef, 80 ans

« Techniquement, ça n’est pas difficile, d’autant qu’on va à petits pas, au début on fait ce que l’on peut faire. Je n’ai jamais ressenti de fatigue ou d’ennui, c’est toujours agréable. Il faut en prendre le temps, mais ça n’est ni dur ni lourd. »  Jan, 74 ans

« Je me suis senti différent dès la première semaine et vraiment plus en forme au bout d’un mois. J’ai perdu rapidement 2 kilos, pas davantage, mais j’ai le poids de mes 40 ans ! Et la pêche » Robert, 80 ans

 

Noter le contenu de cette page

Average: 5 (2 votes)

Feedback Form