Idées de menus

« Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger », comme dit le proverbe.

Le programme Feel+® ne vous conseille pas un régime spécifique, car les régimes sont basés sur la privation et ne durent qu’un laps de temps limité.

Le danger des régimes, en effet, c’est la compensation, le moment où l’on met le régime entre parenthèses pour quelques heures ou quelques jours d’excès inverses. Feel+ vous autorise des exceptions (un beignet, des frites ou un bon gros gâteau) de temps en temps, mais pas d’excès ! 

Ainsi, ces recommandations sont plutôt  censées vous accompagner le plus longtemps possible, elles procèdent du bon sens, de changements à long terme dans l’hygiène de vie pour une meilleure santé. Voici quelques menus équilibrés et « à géométrie variable ». Il faut les lire à la suite, car ils vous donnent l’idée d’un équilibre sur deux jours, soit quatre repas, petits-déjeuners et collations légères mises à part. L’esprit général vous aidera à concevoir la suite, une suite agréable, variée et saine !

Rappelez-vous -  Feel+ vous autorise des exceptions (un beignet, des frites ou un bon gros gâteau) de temps en temps, mais pas d’excès ! 

Jour 1/ Déjeuner 1

Un déjeuner trop copieux nuirait à vos activités de la journée. Si vous avez effectué votre séance le matin et ne comptez pas marcher immédiatement après le déjeuner, vous pouvez néanmoins reprendre des forces à table !

  • Entrée:  Commencez par des crudités, qui coupent la faim et vont faciliter votre digestion. Carottes râpées (avec ou sans raisins secs), salades d’endives (avec ou sans noix), de betterave, de tomates, d’avocat (attention, ce fruit est très nourrissant), laitue, cresson, mâche. Préférez une vinaigrette à l’huile d’olive ou de colza, avec un peu de citron, sel et poivre.
  • Le plat principal:  Une tarte aux légumes est bienvenue, mais attention, la pâte correspond à une petite ration de féculents. La digestion de la viande est longue, mangez-en de préférence à déjeuner. Bœuf ou poulet grillés ou émincés et sautés avec de petits légumes, porc maigre ou veau en cocotte (rôti, filet mignon avec des légumes primeurs…), toutes les recettes sont les bienvenues, mais évitez les plats en sauce. Des pâtes, du riz ou des pommes de terre vous donneront de l’énergie pour la suite.
  • Dessert:  Tous les desserts à base de fruits (tartes, sorbets, salades de fruits) sont recommandés, ainsi que les fromages frais ou laitages ½ écrémés.

Jour1 / Dîner 1

Pour mieux dormir et digérer, il est recommandé de dîner léger. Si vous avez effectué votre séance en fin d’après-midi, il est possible que vous ayez faim : ne vous ruez pas sur les biscuits d’apéritif ou le pain beurré et limitez les graines et amandes salées (noix de cajou, amandes…).

  • Entrée: Fraîche en été, chaude en hiver, une soupe est un moyen idéal de commencer son souper. Vous pouvez préférer des légumes ou une légumineuse (fèves, pois, haricots secs…), comme la salade de lentilles. Ces dernières sont les moins caloriques des légumes secs, par ailleurs sources excellentes de glucides lents, de protéines, de vitamine B, de sels minéraux et de fibres.
  • Le plat principal:  Protéines ? Précisément, on va éviter la viande. Ce soir, une petite omelette (avec ce que vous voulez de légumes, éventuellement quelques lardons, mais sans abus de fromage fondu…), des oeufs brouillés, à la coque ou pochés, avec des légumes verts (haricots, épinards, salade…).
  • Dessert: Peu de sucres lents dans ce menu, ce qui permet de finir le souper par un cake, un quatre quarts, un financier ou un gâteau au chocolat, en un mot une de ces douceurs qu’on cuisine facilement et rapidement à la maison. Les tisanes vous mèneront doucement de la table à  l’édredon!

Jour 2 / Déjeuner 2

En ce deuxième jour, une petite incursion en Italie devrait vous faire plaisir ! Les entrées se disent « antipasti ». 200 pages ne suffiraient pas à dresser la liste des antipasti merveilleux ! Offrez-vous donc un livre de cuisine italienne.

  • Entrée: Poivrons cuits au four, puis pelés, coupés en lamelle dans un plat, arrosés de citron et d’ail pressé et laissé une nuit au réfrigérateur ; salade roquette-mozarella (ou feta) ; aubergines grillées avec un peu d’huile et de vinaigre…
  • Le plat principal:

    • Des pâtes en accompagnement ? Escalope à la milanaise (panée dans une chapelure de biscottes écrasées et servie avec du citron), osso bucco (jarret de veau en tronçons, cuit en cocotte avec des tomates, des herbes et un zeste d’orange), beefsteack servi avec un coulis maison (quelques tomates mitonnées avec des herbes, des oignons et un trait de vin blanc) et vous voilà au soleil d’Italie. 

    • Des pâtes en plat unique ? Attention à la sauce carbonara (lardons, œuf et parmesan, c’est trop !). Privilégiez le pistou, la bolognaise (viande hachée dans un coulis de tomates) ou la vongole (cuisez des coques avec oignons, ail et persil, et servez sur les spaghetti fumantes !). 

Dessert: S’il vous reste un peu de faim, mangez des fruits!

Jour 2 / Dîner2

Ce soir, poisson ! Choisissez quand (entrée ou plat), quel poisson (tous les poissons sont recommandés, même s’il faut limiter le hareng à l’huile, pour l’huile…), sous quelle forme.

  • Entrée​: En entrée, sardines, maquereaux marinés, fruits de mer (sans abus : ils favorisent le cholestérol), mousse de thon sur du pain, anchois et tomates supportent parfaitement d’être mangés froids. 
  • Le plat principal: Puisque vous êtes allé chez le poissonnier, pourquoi ne pas servir une poêlée de petits calamars, des crevettes ou des moules ? Les mêmes peuvent être mangés comme un plat. Pas de moules sans frites ? Alors voici un truc : tranchez vos pommes de terre en gros quartiers allongés, saupoudrez-les d’herbes de Provence, versez un peu d’huile et enfournez à 180°C. C’est gourmand et ça n’est pas frit ! Pour le choix du poisson, variez les plaisirs en évitant les espèces menacées. Au four, à la vapeur, à l’unilatérale, en gratin, c’est selon votre goût mais rappelez-vous que le poisson ne supporte pas d’être trop cuit. Servez-le avec des fenouils, une poêlée de blettes, d’endives ou de poireaux préalablement blanchis et tout ce que vous voulez d’herbes, sèches ou fraîches.
  • Dessert: Des fruits rouges dans un bol de fromage blanc complèteront ce menu.

Noter le contenu de cette page

Average: 5 (1 vote)

Feedback Form