A propos de l’hormonothérapie dans le traitement du cancer de la prostate

Si on vous a prescrit un traitement hormonal pour un cancer de la prostate, il est important que vous en connaissiez le fonctionnement ainsi que les effets sur la maladie et sur votre organisme, y compris ceux qui peuvent être gênants ou pénibles.

Le programme Feel+® a vocation à vous aider à vivre avec les effets potentiels de l’hormonothérapie, à en diminuer ou en compenser certains. Connaître ce contre quoi on se mobilise, c’est un point de départ essentiel.

Comment agit l’hormonothérapie dans le traitement du cancer de la prostate?

Le renouvellement des cellules de la prostate dépend notamment de l’action d’une hormone mâle bien connue, la testostérone. L’hormonothérapie a pour objectif d’abaisser le taux de testostérone du patient ou de bloquer l’action de cette hormone sur les cellules cancéreuses. Privées de testostérone, les cellules de la prostate – qu’elles soient saines ou cancéreuses- vont entrer dans un processus d’autodestruction qu’on appelle apoptose. Ainsi, plutôt qu’hormonal, on devrait parler de traitement antihormonal! 

 

 

Quand a-t-on recours à l’hormonothérapie?

Le recours à l’hormonothérapie est fréquent dans la prise en charge du cancer de la prostate. Voici la plupart des situations diagnostiques devant lesquelles on utilise le traitement hormonal.

Ne déduisez rien de personnel de cette liste, demandez à votre urologue de vous expliquer votre situation propre.

Ce traitement est particulièrement utilisé:

  • En association avec une radiothérapie externe, si le cancer est jugé agressif ou localement avancé ;
  • Lorsque le taux de PSA (indicateur-clé qu’on mesure lors d’une prise de sang) augmente rapidement (et seulement rapidement) après une radiothérapie ou une intervention chirurgicale ; 
  • Lorsqu’on constate, après une ablation radicale de la prostate, que les ganglions lymphatiques sont envahis par des cellules cancéreuses ;
  • Lorsque l’apparition des métastases est déjà constatée;
  • Dans certains cas, pour réduire le volume de la prostate en vue d’une intervention chirurgicale ou d’une radiothérapie

L’hormonothérapie cause-t-elle des effets indésirables?

L’hormonothérapie peut provoquer des effets indésirables, comme tous les médicaments. Certains effets indésirables de l’hormonothérapie s’apparentent aux désagréments de la ménopause chez la femme:

  • Prise de poids et de masse graisseuse localisée, 
  • Bouffées de chaleur,
  • Déprime voire dépression,
  • Baisse de la libido. 

Mais ces effets ne sont pas systématiques, leur intensité varie selon les patients. Certains effets indésirables peuvent être atténués. 

C’est précisément le but du programme Feel+: vous accompagner dans un changement de mode de vie qui vous permettra de compenser ou diminuer la fréquence de ces désagréments.

Noter le contenu de cette page

Average: 5 (4 votes)

Feedback Form